Musées : 5 raisons de passer au numérique et de dire “OUI” au Wivi

utah-twelve-solutions1/ Le marché est tourné vers le numérique

Qui dit développement de la culture sur internet dit nécessité de se démarquer par un système de visite innovant. La mise en valeur les collections réelles est essentielle pour inciter les gens à se déplacer et non consommer la culture depuis leur domicile. Les enfants sont les plus touchés par la modification des modes de consommation et de plus en plus absorbés par la culture digitale. Il est impératif de préparer des outils pour les générations à venir, adaptés à leur langage pour ne pas les perdre.

2/ Les musées doivent désormais fonctionner comme des marques

On ne retient pas l’information sans émotion. Les musées doivent pour cela emprunter aux marques le story telling, car si les visiteurs se déplacent c’est pour vivre une expérience. Qu’est-ce qu’un musée doit avoir de plus que la culture sur internet ? Il doit générer de l’émotion et raconter une histoire.

3/ Il est nécessaire de comprendre les visiteurs

La compréhension des cibles et la mise en place de stratégie est là aussi un processus des marques à adopter.
Quoi de mieux pour répondre aux attentes des clients que d’analyser leur comportement, leur manière de se déplacer dans la muséographie ? Collecter ces données précieuses permet aux institutions culturelles d’adapter leur dispositif de visite et de communication.

4/ Cela apporte de la valeur ajoutée

Le numérique, et plus particulièrement le Wivi, permet d’apporter une médiation complémentaire. Il permet d’offrir aux visiteurs un contenu interactif & ludique sans alourdir la muséographie. Une vitrine virtuelle permet par exemple de séduire les visiteurs en leur proposant de découvrir les réserves cachées du site culturel.

5/ L’adaptation aux visiteurs

Le Wivi c’est aussi une solution pour ouvrir le musée sur le monde et faciliter l’accès à tous les publics : les non-voyants accèdent à des commentaires audio, les internationaux doivent pouvoir s’approprier la muséographie grâce à une traduction. Enfin, les enfants ont besoin d’être stimulés par un assistant de visite adapté, pour des visites plus ludiques.

temoignage-adam-rozantwelve.solutions

Consultez la Fiche Annuaire de TWELVE SOLUTIONS