Le musée de demain : un musée hybride ? ou comment les attentes de la génération « Y » sont devenues intergénérationnelles

Visit-acteurs, ConsommArteurs, Visiteur-Acteurs : ces termes tentent de caractériser les publics des musées d’aujourd’hui et mettent l’accent sur la fin de la passivité des visiteurs. Universcience, par l’intermédiaire de sa délégation à la Stratégie et à la Programmation, a commandé au Cabinet GECE une étude pour comprendre et anticiper les mutations du musée de demain.

Olivier ALLOUARD, directeur de GECE, Claire-Marie LÉVÊQUE directrice des études qualitatives à GECE, Olivier RICHARD de la délégation à la Stratégie et à la Programmation d’Universcience au SITEM 2017, atelier “Le Musée de demain”

Olivier ALLOUARD, directeur de GECE, Claire-Marie LÉVÊQUE directrice des études qualitatives à GECE, Olivier RICHARD de la délégation à la Stratégie et à la Programmation d’Universcience au SITEM 2017, atelier “Le Musée de demain”.

Pour cette étude, GECE a innové en mettant en place une nouvelle méthodologie : benchmark des musées et nouveaux lieux culturels, “visites ethnographiques” sur le terrain, workshop créatif avec les équipes d’Universcience, et enfin étude quantitative en ligne.
Il apparaît que ces nouveaux types de visiteurs ne se recrutent pas uniquement dans la génération Y et leur émergence semble contemporaine de celle des tiers lieux, ces lieux hybrides, entre la maison, le travail et le loisir, dédiés à la vie sociale. Si les bénéfices culturels attendus demeurent le pilier de la motivation de la visite, l’attente de bénéfices experientiels est de plus en plus présente, toutes générations confondues.

www.gece.fr

Consultez la Fiche Annuaire de GECE