Destination « Ecouen Renaissance » avec Le Tourisme dans le bon sens.

Le Musée-Château d'Ecouen © Hermine de Saint Albin, Le Tourisme dans le bon sens.

Le Musée-Château d’Ecouen © Hermine de Saint Albin, Le Tourisme dans le bon sens.

Il est plutôt inattendu qu’un établissement public en charge de l’aménagement d’un vaste territoire entre Paris et Roissy s’occupe de développement touristique et culturel. C’est pourtant le cas de l’EPA Plaine de France, qui a recruté au sein de sa direction stratégie une chargée de mission dédiée. Merveille d’architecture Renaissance aux portes de Paris, écrin de collections nationales d’objets d’art décoratif de cette même époque, le Musée-Château d’Ecouen (en photo ci-contre) souffre pourtant d’un manque de notoriété criant, et par conséquent de fréquentation.

Ateliers de réflexion sur le projet "Ecouen Renaissance" © Hermine de Saint Albin, Le tourisme dans le bon sens.

Ateliers de réflexion sur le projet « Ecouen Renaissance » © Hermine de Saint Albin, Le tourisme dans le bon sens.

Hermine de Saint Albin (Le Tourisme dans le bon sens) et Luc Bonnin (Agence Scarabée) réfléchissent avec l’ensemble des acteurs (la Ville, l’EPA, le CRT, le Musée, la DMF, la Sous-Préfecture, la Région, le CDT, le Conseil Général, l’AEV…) au développement touristique de ce site. Au-delà de la visite de musée, Ecouen pourrait proposer une expérience inédite – culturelle et récréative – qui s’offrirait à tous – aux familles, groupes adultes, scolaires, aux férus de la Renaissance comme aux néophytes.

Pour répondre à cette ambition, il faudrait élargir le thème (passer des arts décoratifs à la civilisation de la Renaissance), élargir surtout le périmètre (« désincarcérer » le château pour englober la forêt attenante, le cœur de bourg), et développer des offres résolument tournées vers le grand public.
Cette mise en musique de la destination « Ecouen Renaissance » est un vrai défi. Pour faire adhérer à un tel projet tous les partenaires (et ils sont nombreux, des collectivités locales aux services de l’Etat), il faudra y consacrer de l’énergie, et du temps. Hermine de Saint Albin (Le tourisme dans le bon sens) et Luc Bonnin (Agence Scarabée) proposent ainsi une « politique des petits pas » tout en regardant à long terme et se préparent à accompagner l’EPA dans sa démarche de mise en œuvre du plan d’action qu’ils ont dessiné.

www.letourismedanslebonsens.fr

www.agence-scarabee.com

Consultez la Fiche Annuaire de LE TOURISME DANS LE BON SENS :
www.museumexperts.com/annuaire/prestataire/5459