La Fabrique Créative livre le nouvel espace d’interprétation et les mobiliers ponctuels installés dans les salles historiques du château de Bussy-Rabutin

La thématique et l’écrin d’accueil ont conduit à une création au parti pris fort, résolument tranchée, à deux visages.

Roger de Bussy-Barbutin est une personnalité multi-facettes, chiffonnée par les déboires de sa vie ; l’aménagement scénographique l’est également. Le mobilier tranche et dialogue ainsi avec le monument, sans mimétisme.

Le concept scénographique et graphique propose un mobilier aux lignes droites, fines, pliées, qui se déploie dans l’espace pour recevoir les contenus. Ce concept s’appuie sur le constat de la grande richesse iconographique des salles historiques du château, décorées à l’extrême, qui impliquent une intervention ajustée. Le style, résolument contemporain, de l’aménagement tranche avec l’esthétique du château pour ne pas concurrencer les décors déjà présents. L’aménagement vient en résonance avec cette esthétique baroque en proposant une intervention bichromique, simple et épurée, de couleur vive.

Un monolithe « miroir magique », central, reflète la lumière et permet au visiteur de passer d’une thématique à l’autre de manière naturelle. Entre ces deux temps, le visiteur peut prendre un temps de pose plus intimiste, au sein de la tour ronde où l’histoire lui est contée par l’intermédiaire d’une projection panoramique circulaire immersive.

Maître d’ouvrage : Centre des Monuments Nationaux

Groupement de conception et réalisation : La Fabrique Créative (mandataire, scénographie, iconographie, graphisme, conception lumière et ingénierie audiovisuel) et Opixido (production audiovisuelle et multimédia), Sequoia (agencement général), Novelty (équipements AV / MM et lumière). Maquettes tactiles, hors marché (Tactile studio)