Goppion à l’Hôtel de la Monnaie à Paris

Situé dans un immeuble raffiné du XVIIIe siècle, de style néoclassique, qui abrite également la Monnaie nationale, le Musée de la Monnaie de Paris possède une remarquable collection de pièces et médailles, de l’Antiquité à nos jours. Outre les collections numismatiques, qui ne sont pas uniquement françaises, l’Hôtel de la Monnaie conserve également d’importantes archives de la Monnaie.

La nouvelle mise en scène, inaugurée le 30 septembre après cinq ans de travaux, a été menée par Dominique Anterion, sur un projet muséographique de l’architecte Philippe Prost.
Avec une approche multidisciplinaire, le musée aborde l’Histoire, l’Histoire de l’Art, la Technique, la Physique, la Chimie et l’Economie grâce à l’exposition de plus de 1 500 objets – y compris le trésor de la rue Mouffetard et le trésor de Hué – et 600 documents iconographiques, dont beaucoup sont destinés à tourner au fil du temps, des témoignages tangibles d’une transmission constante de connaissances et de savoir-faire.

Tout au long du parcours, le visiteur rencontre des artisans partageant leurs secrets à travers une vision directe, enrichie par des vidéos et des outils multimédia et interactifs ; touche des machines et des objets spécialement conçus et retraçant l’histoire d’une institution adaptée aux défis de la modernité afin de rester créatif et compétitif en collaborant avec des artistes contemporains et en développant de nouvelles techniques de production.

Monnaie-de-Paris-vue-interieure-B.TouillonMonnaie-de-Paris-detail-vitrine-B.TouillonMonnaie-de-Paris-vitrine-B.TouillonLa société Goppion – qui a, à son actif, la réalisation de la  muséographie de nombreux autres musées et galeries numismatiques, dont le Musée Numismatique du Palazzo Massimo à Rome – a conçu et produit environ 40 vitrines, de modèles différents, destinées à accueillir de prestigieuses collections numismatiques, y compris le trésor de la rue Mouffetard et le trésor de Hué, pour lesquelles un niveau de sécurité spécial était requis.
Les vitrines Goppion, murales ou encastrées dans des raccords métalliques ; vitrines-tables inspirées des plans de travail des anciennes manufactures ; vitrines « isolées », qui s’intègrent dans le cadre « précieux » du musée, en fournissant une meilleure lisibilité des objets. D’un prestige particulier, deux grandes vitrines murales incurvées ont dû être adaptées à un mur abside du bâtiment. Toutes les vitrines sont équipées d’un éclairage interne contrôlé en Wi-Fi grâce à une application sur tablette.

Légendes et crédits des visuels : La Monnaie de Paris, vue intérieure présentant plusieurs vitrines Goppion. Détails de vitrines Goppion. ©Bernard Touillon.

www.goppion.com

Consultez la Fiche Annuaire de GOPPION SpA