De la Savoie à La Mecque, les nouvelles réalisations du Studio Adeline Rispal

Le musée Savoisien de Chambéry : un laboratoire dynamique au service du public

Le musée Savoisien est depuis les années 80 un acteur de la revitalisation du territoire, un outil au service d’un développement touristique en pleine redéfinition et un acteur incontournable de la réflexion sur le développement de ces territoires et la relation qu’entretient l’homme avec eux.

Le projet muséographique du musée Savoisien propose ainsi de considérer le musée comme un laboratoire de relecture de l’histoire des sociétés savoisiennes.

Nouvelle scénographie du musée Savoisien © Agence Prunet Studio Adeline Rispal - images Arthur Reboul-Salze

Nouvelle scénographie du musée Savoisien © Agence Prunet Studio Adeline Rispal – images Arthur Reboul-Salze

Dans une scénographie signée le Studio Adeline Rispal, le parcours débute au niveau supérieur par la synthèse historique installée dans les espaces situés au-dessus du cloître. Une table continue installée devant les fenêtres tout autour du cloître donne des repères géographiques et chronologiques ainsi qu’un accès à diverses ressources documentaires dans lesquels le visiteur peut se plonger à souhait.

La suite du parcours laisse place à des espaces thématiques.

Dans l’Habitat, une grande maquette de la Savoie permet de comprendre les interactions entre les différents milieux et les hommes et les femmes qui y ont vécu et qui y vivent aujourd’hui. La salle Alimentation est conçue pour comprendre la préparation et la consommation des aliments. Deux grandes tables citant les mobiliers régionaux permettent aux visiteurs de s’asseoir devant les objets sous vitrines et des tablettes qui mettent en perspective l’évolution des pratiques alimentaires et leur relation avec santé et gastronomie. Migrations et voies de circulation occupent les salons de l’évêche, et l’ici-bas et l’au-delà s’installent dans la chapelle et les salles attenantes. Les visiteurs descendent ensuite à l’entresol où ils découvrent les espaces dédiés à l’Habillement.

Enfin, au dessus de l’accueil, un espace est dédié aux Peintures de Cruet et dans une salle attenante l’appareil pédagogique nécessaire à leur compréhension.

Mossessian Architecture et Studio Adeline Rispal remportent le projet du Makkah Museum

L’agence londonienne Mossessian Architecture associée et le Studio Adeline Rispal d’architecture et scénographie parisien, ont remporté le concours sur invitation pour le musée de la foi islamique de la ville la plus sainte pour les musulmans, La Mecque ou Makkah.

Projet du futur Makkah Museum © Studio Adeline Rispal

Projet du futur Makkah Museum © Studio Adeline Rispal

Le Makkah Museum sera situé à 7km de la Grande Mosquée et offrira une interprétation et une réflexion unique sur la foi des millions de musulmans qui viennent du monde entier visiter la Mecque chaque année. Jusqu’à présent, la Mecque n’offrait pas la possibilité de visiter des institutions culturelles de cette nature.

La scénographie de l’exposition se place au coeur du projet. Le Studio Adeline Rispal élabore le concept central du musée en proposant que le coeur du bâtiment soit occupé par un « minaret virtuel » que le visiteur gravit en parcourant les galeries d’exposition permanente. Mossessian Architecture a développé ce concept en concevant un système de rampe continue pour gravir le vide et, en parallèle, un escalier en spirale pour redescendre.

A la fois circulaire (en référence à la voûte céleste) et ascendant (symbole de quête spirituelle), le vide central, sorte de minaret en creux, appelle la communauté des Musulmans (Oumma) à transcender le quotidien par leur Foi. Entre les galeries et le vide, descend un escalier hélicoïdal dont la rampe définit l’espace central des Beautiful Names of Allah, accessible depuis le hall.

Les visiteurs en parcourant le musée, enrichissent leur connaissance sur la vie du prophète à travers des artefacts et des grands films panoramiques installés de chaque coté de la rampe, jusqu’à l’ultime arrivée dans le “jardin des délices” sur le toit du musée.

Ce musée s’adresse à l’ensemble du monde musulman, aussi le projet propose-t-il d’utiliser des pierres provenant de tous les pays où l’Islam est pratiqué pour composer la façade du musée. La pierre de Hija, la montagne proche de la Mecque, est utilisée à l’intérieur pour créer des alcôves et des socles que le visiteur parcourt en montant la rampe. Ces espaces racontent l’histoire de la vie du prophète et enrichissent les connaissances des visiteurs sur l’Islam.

Consultez la Fiche Annuaire du STUDIO ADELINE RISPAL :
www.museumexperts.com/annuaire/prestataire/4826