Au cœur de Montparnasse, un nouveau centre dédié à l’héritage de Giacometti est né

Au cœur de Montparnasse, le quartier dans lequel Giacometti a vécu la plus grande partie de sa vie, a été inauguré curant juin 2018 l’Institut qui lui est dédié, destiné à accueillir des expositions temporaires et des projets liés à la mémoire de l’artiste.

Logé dans l’ancien studio du designer Paul Follot, dans un bâtiment historique de style art déco, dont les espaces ont été redessinés par le studio d’architecture Pascal Grasso, l’Institut Giacometti, dirigé par la Fondation homonyme, présentera, de manière permanente, une reconstitution du studio de l’artiste – préservé dans son intégralité par sa femme Annette – avec des œuvres en plâtre et en argile, certaines d’entre elles inédites, et des peintures murales.
Le centre abrite également les archives et une collection de 5 000 dessins, lithographies et cahiers, qui sont exposés au public pour la première fois. L’Institut, qui sera dirigé par Catherine Grenier, responsable de la Fondation Giacometti depuis 2014, présente également un programme d’initiatives didactiques et d’expositions temporaires, visant à approfondir les différents aspects de l’œuvre de Giacometti, ses relations avec les artistes et écrivains de son temps, ainsi que son influence sur les générations successives et les artistes contemporains.

© Succession Alberto Giacometti (Fondation Giacometti, Paris + ADAGP, Paris) 2018.1

© Succession Alberto Giacometti (Fondation Giacometti, Paris + ADAGP, Paris)

BILD bildstudio.net

BILD bildstudio.net

Goppion a conçu et construit la grande verrière qui protège la reconstruction de l’atelier de l’artiste. Il s’agit d’une paroi angulaire et totalement vitrée, composée de deux fronts de verre et parcourable par le public. Sur le côté principal, un escalier permet d’observer l’atelier dans son intégralité, l’autre côté se compose de deux dalles vitrées, l’une fixe et l’autre ouverte.
Le système d’ouverture, de type « Pull & Slide », prévoit un double mouvement : l’extraction perpendiculaire de la porte (entraînée par une manivelle) suivi d’un glissement latéral, opération pouvant être effectuée en toute sécurité par une seule personne grâce à l’aide d’une ventouse. Le mécanisme de la partie mobile et les espaces techniques sont intégrés dans la structure de la pièce. Ils sont complètement invisibles mais accessibles par un système de serrures de sécurité.

Un défi remarquable de ce projet fut la difficulté d’opérer à l’intérieur d’un bâtiment historique, avec les retards inévitables sur un chantier de cette nature, en particulier, l’installation du plancher qui empêchait de mettre en service la vitrine selon les modalités et les délais de livraison initialement prévus.
La décision fût donc prise de monter le mur à l’intérieur d’un cadre préfabriqué, respectant ainsi la précision nécessaire qui distingue les mécanismes Goppion par rapport à celui des travaux de construction (tels que le plancher et le plâtre). Grâce à la coordination entre les différents acteurs impliqués, l’installation a permis le respect des exigences du client et la conservation des lieux, sans compromettre le haut niveau esthétique requis.

www.goppion.com

Consultez la Fiche Annuaire de GOPPION SpA