Axiell : gestion des collections du Musée d’Histoire Naturelle de Londres

musée-histoire-naturelle-londres-statue-darwinLe Musée Muséum d’Histoire naturelle (NHM) de Londres est renommé dans le monde entier pour sa recherche scientifique et de nombreux chercheurs externes sont accueillis à dans l’institution pour étudier les spécimens. Une grosse partie des pièces sont aussi prêtées et communiquées sous forme numérique à un vaste réseau de musées et d’institutions scientifiques dans le monde.

« Personne ne sait exactement combien de spécimens nous avons en notre possession, mais je pense que c’est autour de 80 millions » dit Adrian Hine, responsable des données au NHM, et il a certainement raison lorsqu’il suggère que ce chiffre est probablement sous-estimé de 10 millions.
« Prenez une sous-catégorie, comme l’entomologie, l’étude des insectes. C’est la plus grande collection au monde, et en elle-même, elle est déjà immense. Il est impossible de cataloguer tous les spécimens individuels que nous possédons, alors nous nous basons sur un index de collection d’espèces pour pouvoir trouver ce que l’on cherche » explique Adrian.

« Il faut mobiliser beaucoup d’énergie pour saisir de nouvelles informations dans la base de données afin de les rendre accessibles. Une partie du travail de documentation des spécimens enregistrés est faite par des scientifiques amateurs. La production participative est une nécessité, car les sources sont infinies. Ce qui nous retarde, ce sont les experts qui doivent transformer toutes ces données brutes en informations pertinentes, harmonisées et standardisées dans le système. Le simple fait de répertorier un article pour faciliter sa recherche par géo-référencement est en soi une science.
La possibilité d’affiner le système EMu d’Axiell, du catalogage d’espèces à la possibilité de trouver les bonnes informations à tous les niveaux, qu’il s’agisse d’une recherche rapide et facile ou une recherche approfondie et détaillée, constitue une évolution numérique », explique Adrian Hine.

musée-histoire-naturelle-londres-vue-intérieurePlusieurs projets pilotes sont en cours. Pour comprendre l’envergure de ce projet, il suffit de regarder la manière dont un demi-million de spécimens de papillons de jour et de nuit de Grande-Bretagne et d’Irlande commencent à être mis à disposition sous forme de données externes accessibles et utiles dans le système.

alm.axiell.com

Consultez la Fiche Annuaire de AXIELL