Atelier Tilde : exposition historique et immersive « Archéologie de la Grande Guerre : graffiti 14 18 »

Avec l’exposition historique et immersive « Archéologie de la Grande Guerre : graffiti 14 18 », l’atelier TILDE signe une scénographie de papier, tout en lumière et transparence, pour le MuséAl d’Alba-la-Romaine situé en Ardèche.

Exposition Archéologie de la Grande Guerre : graffiti 14 18 - Atelier TildeL’architecture de papier est signée Vincent Floederer (association LE CRIMP).
La direction artistique, la scénographie, le graphisme et le journal de l’exposition sont signés Mathilde Marguerite Bardel (Atelier Tilde).

L’archéologie de la Grande Guerre, une discipline récente pour quels enjeux ?
Grâce au devoir de mémoire, l’archéologie de la Grande Guerre fournit aujourd’hui de précieuses informations permettant de nuancer et d’enrichir le discours historique.

Exposition Archéologie de la Grande Guerre : graffiti 14 18 - Atelier TildeLes soldats voyageurs de Naours, confidences au crayon.
Les graffitis, écrits par les soldats au crayon gris sur les murs de la cité souterraine de Naours, racontent des histoires humaines bouleversantes.

Exposition Archéologie de la Grande Guerre : graffiti 14 18 - Atelier TildeLes graffiti d’hier & d’aujourd’hui.
Depuis la préhistoire, les murs ont servi de supports aux messages de l’humanité. Aujourd’hui, toujours loin des lieux d’exposition officiels, les graffitis contemporains demeurent une forme d’expression résistante et contestée. Phénomène résolument intemporel. Exposition Archéologie de la Grande Guerre : graffiti 14 18 - Atelier TildeCommissaire d’exposition : Aude Poinsot.
Conseil scientifique : Gilles Prilaux, ingénieur de recherche à l’Institut national de recherches archéologiques préventives, Yves desfossés, conservateur général du patrimoine, Direction régionale des affaires culturelles Grand Est, Gilles Ferréol, professeur de sociologie à l’Université de Franche-Comté, directeur du laboratoire C3S (culture, sport, santé, société), EA 4660, Patrick Legros, maître de conférences HDR de sociologie à l’Université de Tours, membre du laboratoire C3S, Daniel Hubé, ingénieur au Bureau de recherches géologiques et minières, Richard Sylvestre, chercheur à l’Institut d’archéologie, et des sciences de l’antiquité de l’Université de Lausanne, spécialiste des graffiti.

L’exposition est présentée jusqu’au 30 novembre 2018.

Légendes et crédits des visuels : « Exposition Archéologie de la Grande Guerre : graffiti 14 18 », scénographie par l’atelier Tilde. ©Guillaume Cousin assistant stagiaire de l’atelier-Tilde.fr.

www.atelier-tilde.fr

Consultez la Fiche Annuaire de l’ATELIER TILDE